Critique – Douleur – Zeruya Shalev – Gallimard

Critique – Douleur – Zeruya Shalev – Gallimard


Dix ans après été blessée dans un attentat, Iris ressent toujours des douleurs qui ne la laissent pas en paix. Pour calmer ses tourments, elle consulte un médecin qui se trouve être Ethan, son grand amour de jeunesse qui l’a quittée brutalement.

Malgré la souffrance de la rupture, elle est parvenue à construire une vie « normale » avec un métier passionnant de directrice d’école pour élèves difficiles, un mariage avec Micky, plus interessé à jouer aux échecs que dialoguer avec sa femme, et deux enfants : Omer, un adolescent impulsif, et Alma qui se cherche.

Quelle sera la décision d’Iris ? Revivre la passion ou poursuivre ce qu’elle a patiemment édifié pendant près de trente ans.

Entre culpabilité et malentendus, Zeruya Shalev, elle-même victime du terrorisme, tisse tout en délicatesse l’histoire d’une femme confrontée à un dilemme et à la difficulté de choisir.

Mais que de longueurs !

+ There are no comments

Add yours