Critique – Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti

Critique – Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti


Reprenant les ficelles qui ont fait le succès du « Mec de la tombe d’à côté », à savoir la rencontre de deux êtres que tout oppose, la Suédoise Katarina Mazetti nous livre un agréable roman qui se déroule en Antarctique.

C’est en effet vers le Pôle Sud que se dirige une croisière un peu particulière. A bord du bateau se trouvent Tomas qui veut profiter de ce voyage pour accomplir l’irréparable, Wilma, une incorrigible optimiste qui tente de cacher la maladie qui la ronge, et Alba, la retraitée baroudeuse.

D’emblée, on sait que le suicidaire et la joviale vont, malgré leurs différences, se rapprocher. Bien sûr, les bons sentiments affluent mais les personnages secondaires, incarnations des travers de la nature humaine, équilibrent l’impression de mièvrerie, donnent du rythme et provoquent le sourire.

Si le subterfuge fonctionne bien, c’est aussi parce que le cadre où se déroule le récit est dépaysant. On y croise même des canards avec des dents !

1 comment

Add yours
  1. 1
    Hosting

    A bord de ce paquebot, se cotoient des ames en plein tourment qui s’unissent et partagent de lourds secrets, des passions aussi. Et dans cette traversee de l’extreme, l’amour et l’amitie sejournent delicatement en toile de fond. Ainsi, la courageuse Wilma se bat pour que ce voyage soit le plus beau de sa vie meme si c’est sans doute le dernier.

+ Leave a Comment