Critique – Le rapport de Brodeck – Tome 1- Manu Larcenet

Critique – Le rapport de Brodeck – Tome 1- Manu Larcenet


Rien de tel que des dessins en noir et blanc pour traduire au plus près la noirceur du roman éponyme de Philippe Claudel.

Brodeck, un obscur fonctionnaire de retour d’une guerre éprouvante, est chargé par ses concitoyens de raconter l’assassinat qu’ils ont commis à l’encontre de l’Anderer, un étranger installé dans le village.

L’enchaînement parfait et la beauté des planches permettent de relire le chef-d’oeuvre de l’auteur des « Ames grises » sous un angle différent, tout en soulignant les thèmes sous-jacents tels que le rapport aux autres, la différence, la xénophobie, l’intolérance, la lâcheté et la bêtise.

On attend avec impatience le second tome !

1 comment

Add yours
  1. 1
    Dedicated server

    Un homme est charge par le reste du village d’ecrire le rapport qui expliquera la mort d’un etranger elimine par ses habitants. Premier tome d’un diptyque ou Manu Larcenet franchit une nouvelle etape, impressionnante de maitrise et de force.

+ Leave a Comment